Home Drame Baron Noir S1E5 & S1E6 – Complot et trahison

Kad Merah sort d'une voiture officielle dans Baron Noir S1E3 & S1E4

Partagez ce que vous aimez...

Baron Noir Saison 1 Episode 5 & Episode 6 – Complot et trahison

Cette semaine encore, les épisodes de Baron Noir S1E5 & S1E6 tapent juste. Quand nous regardons cette série, nous avons l’impression que tout y est. Seule la tête des personnages politiques a changé, pour le reste tout est plus vrai que nature.

Baron Noir S1E5 & S1E6 – Si réel pour une fiction…

Baron Noir S1E1 "Jupiter" & S1E2 "1932" - L'avis de SeriesBlog.TV

Credits: Canal Plus

Ce sentiment d’actualité se ressent dans les moindres détails. C’est un vrai coup de cœur que nous avons pour cette série qui nous dépeint une vie politique telle que nous rêvions de la découvrir. Evidemment, cela fait froid dans le dos. Tout au long des épisodes, nous nous disons « alors c’est vraiment comme ça que ça se passe ! ». Nous vous l’avions dit, Baron Noir ne va pas vous réconcilier avec le monde politique si vous étiez fâchés avec lui.

En effet, ce thriller politique va vous conforter dans l’idée que tout est histoire de complots et de trahisons. A plusieurs reprises, votre cerveau fait le lien avec l’actualité. Au menu de ce soir, démissions et calculs pour une nouvelle fois protéger sa petite place. Le duel Laugier/Rickwaert ne cesse d’augmenter. Si pour Philippe Rickwaert nous avions un peu d’empathie, son personnage devient de plus en plus fourbe si bien qu’il finit par en être détestable.

Ce serait donc vrai ? Les politiques sont-ils donc tous des pourris ? Quand on voit la série on ne peut que penser à Rose Mafia, de Gérard Dalongeville. L’auteur, après avoir été condamné pour détournement de fonds publics, corruption, favoritisme et bien d’autres délits, avait réglé ses comptes avec la Fédération socialiste du Pas-de-Calais. Jusque dans la circonscription, on s’y croirait.

Qui n’a pas fait le rapprochement entre le Baron Noir incarné par Kad Merad et le Baron Noir du début des années 1990 : Julien Dray. Lui même ne s’en n’est pas caché dans une interview donné au magasine mensuel Marianne. Il a été, à l’instar de Philippe Rickwaert, à l’origine d’un mouvement lycéen. Le but était de défier le gouvernement Rocard et son ministre de l’Education Nationale, Lionel Jospin, pour ne pas l’avoir fait entrer au gouvernement. Cette ressemblance n’est pas un hasard. Comme nous vous l’avions dit, Eric Benzekri, l’un des créateurs de la série, est un proche de Julien Dray. La vraie question que l’on se pose c’est : Comment réagissent les politiques eux mêmes face à cette série ? Si elle les touche, ils en prendront peut être de la graine pour 2017 ! Nous verrons bien mais d’ici là, pas trop d’illusions, faisons place à ce qui reste tout de même une fiction.

Baron Noir S1E5 & S1E6 – La riposte du Gouvernement

Baron Noir S1E1 & S1E2 - Pourquoi il faut regarder en 5 points

Credits: Canal Plus

ATTENTION SPOILERS

Nous avions laissé notre Gouvernement préféré dans un bel embarras. Le mouvement lycéen avait prit beaucoup d’ampleur, mettant à mal le projet de réforme de l’Education Nationale. Le problème : la volonté des lycéens professionnels d’obtenir des quotas pour l’entrée en BTS afin de ne pas avoir à passer par l’Université où ils échouaient de manière quasi automatique. Sauf que les quotas, donc la discrimination positive dans une République, qui plus est de gauche, ça ne passe pas ! Et oui, la valeur de la France c’est la méritocratie. Vous obtenez ce pourquoi vous vous êtes battus et non pas en fonction de votre origine sociale. D’ailleurs le Premier ministre est très clair la dessus. Tout comme dans l’épisode Baron Noir S1E4, il s’oppose à cette éventualité. Du coup, pour calmer les esprits de la jeunesse, il décide de passer un accord en douce avec le syndicat des dirigeants de PME. Contre une exonération fiscale, il leur demande une augmentation de 200 euros sur la rémunération des stages. C’est très intelligent. Les jeunes dans la rue, sont souvent issus de classes modestes, et 200 euros en plus par mois, s’ils décrochent un stage, c’est très alléchant.

Philippe Rickwaert est mis au courant de cette manœuvre grâce à Medhi, le leader du mouvement lycéen, lui même informé par le président des jeunesses socialistes. Rickwaert décide donc de pactiser avec l’ennemi. Prêt à tout pour faire du tort à son ex-ami Francis Laugier, il prend contact avec Auzanet, l’ancien Président de la République, qui appartient au groupe Les Républicains. Espérant renverser les alliances et faire reculer le Gouvernement, il organise une rencontre entre Medhi et le leader de la droite. Rickwaert lui dit qu’il doit convaincre Auzanet de dire à son ami de toujours, Marquez (le patron du syndicat des patrons de PME), de ne pas accepter la proposition du Gouvernement quant à la revalorisation des stages. Ce que Medhi découvre en cours d’entretien, c’est qu’en contrepartie, il va devoir devenir tête de liste des Républicains pour les élections européennes qui arrivent à grand pas. Pour le jeune lycéen, c’est la douche froide, il n’est pas seulement un militant au PS, il a le cœur à gauche. Comment a-t-il pu en arriver là ? En faisant confiance à Rickwaert, il pensait être pris au sérieux. Il commence alors à comprendre que la politique n’est qu’une histoire de plaques tectoniques.

Mais comme nous vous l’avons dit, Medhi ne peut pas accepter. Après sa rencontre avec Auzanet, il ne décroche plus son téléphone. Il refuse cette proposition, il ne signera rien avec la droite. Entre temps, Auzanet avait quand même réussi à convaincre Marquez de ne pas accepter d’augmenter la rémunération des stages.

Après l’annonce de Marquez sur RTL, le Gouvernement n’a plus le choix. Le Président de la République impose au Premier ministre Laurent Mirmont d’accepter de faire voter les quotas. Et là, c’est le drame. Pour ce fils d’instituteur, petit fils de paysans, seule la méritocratie n’est républicaine. Il ne peut pas accepter d’être celui qui conduit cette réforme. Il écrit donc une lettre de démission. Exit Mirmont !

Baron Noir S1E5 & S1E6 – Remaniement ministériel

Baron Noir S1E1 & S1E2 - Pourquoi il faut regarder en 5 points

Credits: Canal Plus

Encore une fois, proche de la réalité, nous voyons les ministres ranger leurs affaires. Forcément, Mirmont quitte Matignon, il emporte avec lui une bonne partie du Gouvernement ainsi que les membres de son cabinet. D’ailleurs, l’un d’eux mérite plus particulièrement notre attention. Il s’agit de Marc. On comprend qu’avant d’être recruté pour assister le Premier Ministre, Marc était un magistrat. Il rêvait d’ailleurs d’être nommé à la Cour d’Appel de Versailles. Mirmont lui promet cette place, en échange, il devra s’occuper d’un cas un peu particulier qui reste un mystère pour la justice et qui mérite d’y prêter attention. Un certain Balleroy (Michel Muller) aurait été entendu dans une affaire de sabotage de bureau de vote au dernière législative à Dunkerque. Ce même Balleroy a, deux mois après sous un prête nom, gagné un appel d’offre en BTP. Étrange coïncidence pour cet ancien Premier Ministre, il serait bon qu’un magistrat solide se penche sur la question.

Daniel Kalhenberg est alors nommé Premier Ministre. Il insiste fortement pour que l’un de ses proches entre au Gouvernement. Il veut que Rickwaert devienne Ministre du Travail. Amélie Derondeu n’aura pas de mal à faire accepter cette exigence au Président. La gauche unifiée dans un nouveau gouvernement est une image forte.

Baron Noir S1E5 & S1E6 – La mairie de Dunkerque

Baron Noir S1E5 & S1E6 - La mairie de Dunkerque

Baron Noir S1E5 & S1E6 – La mairie de Dunkerque

Etant nommé ministre du Travail, Rickwaert est obligé d’abandonner la mairie de Dunkerque. Et oui, interdiction du cumul des mandats, c’est dans ce genre de situation qu’on voit bien qu’il s’agit d’une fiction parce qu’évidemment, la réalité est toute autre.

C’est donc logiquement Véronique Bosso, première adjointe, qui prend sa place. Mais là encore, ce n’est pas si simple. Rickwaert lui a laissé une belle casserole avec cette histoire d’appel d’offre. En plus de ça, sur le chantier, la section du travail a découvert qu’il n’y avait aucun contrat de travail concernant les ouvriers ainsi qu’une quinzaine de sans papiers. Balleroy est dans le collimateur du procureur. Ce dernier menace Balleroy de le charger à mort s’il n’accepte pas de balancer Rickwaert. Si en plus de cela, la mairie de Dunkerque se dédouane de cette affaire en portant plainte contre lui, le procureur, ne pouvant pas toucher à Rickwaert, lui promet de le faire inculper pour trafic de clandestins.

Et justement, porter plainte c’est ce qu’a décidé de faire Véronique Bosso une fois à la tête de la mairie, sinon c’est un aveu de complicité. Et ça évidemment, ça ne plait pas à Rickwaert. Il sait que Balleroy va le dénoncer. Il ne peut pas prendre ce risque, il décide donc d’écarter Véronique en provoquant des élections municipales. Elle devra être élue par le peuple pour pouvoir diriger la mairie, ce qui laisse du temps à l’affaire de se tasser.

Baron Noir S1E5 & S1E6 – L’amende de l’Union Européenne

Baron Noir S1E5 & S1E6 - L’amende de l’Union Européenne

Baron Noir S1E5 & S1E6 – L’amende de l’Union Européenne

La France va être sanctionnée à Bruxelles pour déficit excessif. L’amende est de 5 milliards d’euros. Francis Laugier est face au mur, il ne sait pas quoi faire ni vers qui se tourner. Il fait donc appel a Rickwaert pour trouver une solution. La seule qu’il lui propose c’est de ne pas payer. La France doit affirmer son pouvoir et ne pas se soumettre à l’Union Européenne. Laugier doit défier les instances, il doit pratiquer la politique de la chaise vide, comme en son temps le Général De Gaulle. Laugier doit disparaître, deux jours avant le Conseil Européen, il réapparait et fait sa déclaration de refus de paiement. Ainsi, l’Union Européenne serait prise à la gorge. Sans la France, l’UE n’est rien.

Mais contre toute attente, alors qu’il semblait acté que la France n’allait pas payer, le Président de la République change d’avis. Même l’idée d’Amélie de réduire le budget de la PAC contre l’abandon des sanctions n’est pas retenue. Rickwaert n’en revient pas. Il se rend à l’Elysée pour comprendre. La vérité c’est que Laugier n’a pas le choix. Il a Mediapart au train. Le site menace de révéler que le détournement de fonds à Dunkerque était pour financer le divorce de Laugier et non pas la campagne, comme le croyait Rickwaert. Laugier avait tellement peur de perdre la primaire qu’il a accepté de donner 200 000 euros en liquide à son ex-femme et ce, le plus rapidement. Pour se protéger et s’assurer une campagne victorieuse au sein du PS, il n’a pas hésité à exposer Rickwaert directement.

La dernière scène nous dépeint donc l’ambiance pour la semaine prochaine, Rickwaert qui vient d’apprendre la trahison attrape Laugier par le coup en lui criant « Ferme ta gueule ». Le combat de loups ne fait donc que commencer… A suivre sur Seriesblog.tv !

mm

A propos de 

Bon j'aime les Vampires et autres créatures de la nuit. Tout a débuté avec Entretien avec un Vampire pour continuer avec Vampire Diaries, True Blood. Mais bon je kiffe aussi les Zombies en tout genre. Bref, oui je suis gore.

Bon j'aime les Vampires et autres créatures de la nuit. Tout a débuté avec Entretien avec un Vampire pour continuer avec Vampire Diaries, True Blood. Mais bon je kiffe aussi les Zombies en tout genre. Bref, oui je suis gore.