Home News Divorce de HBO – Un avis bien mitigé

0
Divorce de HBO - Crédit Braindamaged;fr

Partagez ce que vous aimez...

Avec Divorce de HBO, il va falloir s’habituer à voir SJ Parker dans une série qui ne la présente pas comme une femme imposant une empathie immédiate.

ATTENTION SPOILERS !

Nous présentions préalablement cette série ici, avec toutes les informations sur le casting, le synopsis, la production…

Divorce de HBO – Le souci tient-il de la comparaison ?

Même si quelques similitudes s’imposent entre son rôle dans Sex & The City et Divorce, nous ne sommes pas dans le même univers. Ou bien si, justement, nous pouvons avoir la sensation de voir Carrie 15 ans après, alors que son mariage sombre. Les souvenirs de la série New-Yorkaise sont colorés, remplis de sourires et d’espoir. C’est un peu comme si Divorce de HBO nous présentait l’inverse : Un monde triste, où les seules couleurs sont celles portées par la protagoniste, car admettons que la garde robe de Frances n’a pas grand chose à envier à celle de son ancien rôle.

Divorce de HBO - Crédit TVLine

Divorce de HBO – Crédit TVLine

Il faut dire que le sujet, soit l’implosion d’un couple, porte un bagage émotionnel plus complexe que “être célibataire avec une vie sociale et un jobs épanouissants à NYC” et malheureusement, nous ne retrouvons pas la magie que la scénariste Sharon Horgan avait pu instaurer dans sa sitcom “Catastrophe”.

Horgan est en effet devenue célèbre pour la sitcom britannique “Catastrophe” dans laquelle elle traite des relations et responsabilités parentales de façon audacieuse et pleine d’esprit. Elle a ensuite créé la comédie BBC “Pulling” présentant trois copines célibataires dans la banlieue de Londres – Il est donc évident que Divorce répond à un besoin de trilogie anti-romantique, tout en misant toujours plus sur l’intimité des relations.

Divorce de HBO

Divorce de HBO – Catastrophe Pulling Divorce

Alors, est-ce que comme “The Carries Diaries”, qui présentait la jeunesse de Carrie, Divorce n’a pas détonné en raison de nos attentes trop élevées ? Ce qui me fait douter est le coup de coeur phénoménal pour une toute nouvelle série : This is us, qui joue avec nos émotions et qui bouleverse, sans le bon sens du terme. Donc, une série peut encore engendrer cet effet et cette foule de sentiments. Et même si j’ai suivi les deux premiers épisodes de Divorce sans sourciller et sans même avoir besoin d’une pause chocolatée, le coup de foudre n’est pas là.

Divorce de HBO – Un manque d’identification

La principale raison peut porter sur le manque d’identification, en effet, Frances agit de manière contestable dès le pilote de la série et il est trop tôt pour qu’elle ait notre soutient inconditionnel ! Déjà que nous avons eu, après plusieurs saison de Sex & the City, des difficultés à lui pardonner ses écarts avec Big alors que le merveilleux Aiden l’attendait – et là, bam, dans le pilote on nous présente un gentil mari et une femme adultère, prête à donner une chance à son couple uniquement quand son amant montre des signes de non-engagement. Et oui, nous ne connaissons pas assez Frances pour s’identifier et être dans sa team malgré ses erreurs.

Heureusement, le jeu de Thomas Haden, qui interprète le mari de Frances, Robert, donne plus de substance à l’ensemble. Habillé comme un bûcheron, gérant des chantiers de construction, son jeu sonne juste. Au début, il tente de sauver son couple et se montre aimant, et puis il apprend que sa femme a un amant et se veut déçu, profondément triste, vulgaire, revanchard et s’attaque à l’ensemble de la gente féminine. Son interprétation du mari blessé sonne parfaitement et c’est certainement sa présence qui pousse à regarder ces courts épisodes d’une petite trentaine de minutes.

Divorce de HBO

Divorce de HBO

La relation entre Frances et ses copines a tendance également à nous rappeler les relations génialissimes que Carrie entretenait avec Charlotte, Samantha et Miranda, mais en plus pâles… Ou bien alors, il nous aura certainement fallu du temps pour nous attacher -follement- au merveilleux quatuor de Sex & the City et il nous faudra également plus de temps pour apprécier cette nouvelle dynamique. Mais pour cela, il aurait fallu que le pilote montre une certaine crédibilité et lorsque la copine de Frances, Diane (Molly Shannon), qui fête ses 50 ans, tire sur son mari, lui provoquant une crise cardiaque, nous ne donnons que peu de crédibilité à cette trame, qui intervient bien trop tôt dans le scénario ! Ou bien, s’il ne s’agit pas de timing, il manque l’humour si crucial aux moments sombres d’une relation.

Divorce de HBO

Divorce de HBO

Après ce tableau assez négatif, je ne peux me résoudre à abandonner immédiatement cette série dans laquelle j’avais fondé tant d’espoirs et il n’est pas impossible que la barre se redresse naturellement au fil des épisodes, afin que la série se différencie totalement de la série anthologique de SJ Parker pour nous offrir des moments forts relatifs aux moments difficiles d’un couple. Et puis, le court format de la série, qui peut se regarder entre deux occupations, a tendance à nous motiver à poursuivre !

Alors que le premier épisode de Divorce était diffusé le 9 octobre, le 2e le 16, le troisième épisode sera diffusé le 23 octobre et vous pouvez découvrir, avec Seriesblog.tv, le trailer de la série, ainsi que la vidéo promo du prochain et 3e épisode :

Episode 3 :

mm

A propos de 

Olivia est avec la co-fondatrice du webzine et la maman du site. Folle de PLL, Vampire Diaries, Grey's Anatomy, The Big Bang Theory et surtout Friends, elle EST SeriesBlog.TV.

Olivia est avec la co-fondatrice du webzine et la maman du site. Folle de PLL, Vampire Diaries, Grey's Anatomy, The Big Bang Theory et surtout Friends, elle EST SeriesBlog.TV.