Home Drame Grey’s Anatomy E6S11 en 4 points (et demi)

Grey's Anatomy E6S11 en 4 points

Partagez ce que vous aimez...

Grey’s Anatomy E6S11 en 4 points : cet épisode avait tout d’un épisode adoptant un rythme de croisière après de nombreuses tempêtes. Quelques drames, peu de larmes, un intérêt malgré tout évident pour ce 6e épisode de la 11e saison de Grey’s Anatomy. Découvrez, en 4 points, les grandes lignes de cet épisode.

SPOILERS !

Depuis le début de cette 11e saison, les informations fusaient, les rebondissements étaient multiples, mais ce 6e épisode nous semble plus calme, reprenant quelques unes des trames utilisées jusque là et en les développant pour nous offrir un épisode qui ne nous laisse pas haletant, mais qui conserve malgré tout notre attention. Voici, en 4 points, les grandes lignes de cet épisode 6, 11e saison, de Grey’s Anatomy.

Grey’s Anatomy E6S11 4 points – 1 – Un peu de Jackson et April

La mère d’April débarque à Seattle pour s’offrir un moment future mère / future grand-mère avec sa progéniture. Kepner est réticente, occupée, et passablement cassante avec sa mère. Alors ok, l’intervention de maman Kepner a quelque chose d’invasif, mais la réaction de la rouquine est démesurée… Cela nous permet malgré tout de découvrir une face inattendue de Jackson, “Saint-Jackson”, qui prend son après-midi pour accompagner belle-maman lors d’une séance de shopping pré-bébé. Lorsque April rentre chez elle, sa mère et son mari ont acheté tout le nécessaire.

J’avoue que le seul point intéressant qui resort de cette histoire est la difficulté, pour des parents, de voir leur enfant évoluer de manière complètement différente à ce qu’ils ont pu observer dans leur jeunesse. Lors de la discussion mère-fille qui conclue ce mini-conflit, les deux femmes réalisent que même si elle n’empruntent pas le même chemin, April pourra toujours compter sur sa mère…

Beaucoup de fans étaient ravis de retrouver le couple Jackson / April, très absent à l’écran après avoir été un point central lors de la première partie de la 10e saison de Grey’s Anatomy. Depuis leur fuite secrète conduisant à un mariage également secret, le couple -assez improbable- était relégué au second, voire au troisième plan. En ce qui me concerne, j’ai un peu la sensation que leur présence s’assimile d’avantage à un “check” des scénaristes qu’à un besoin réel pour l’évolution de la série, en gros, j’ai plutôt l’impression que leur présence a été justifiée par une phrase du genre “ça fait un bail qu’on n’a pas parlé de Jackson et April, les fans du couple vont râler, allez, on envoie la mère Kepner”. Désolée pour ceux qui sont ravis d’avoir revu le couple, pour ma part j’ai plutôt la sensation que le retour du couple était, en tous cas pour l’instant, superflu…

Grey’s Anatomy E6S11 en 4 points – 2 – Arizona en mode bizutage

Le docteur Herman, (interprétée par la superbe Geena Davis) se révèle être un mentor spécial pour Arizona. En effet, elle n’hésite pas à mélanger agressivité, humiliations perpétuelles, pression… Pour qu’Arizona réponde à ses attentes. Nous le savons, la petite blonde est très fragile après sa rupture avec Callie, et devoir gérer les remontrances et critiques de sa boss se révèle dur, même à regarder.

Cette pression intense trouve une explication dans l’une des dernières scènes de l’épisode, quand Heman avoue à Arizona être atteinte d’une tumeur au cerveau inopérable, qui ne lui laisse que 6 mois à vivre. L’avantage, c’est que nous n’avons pas eu le temps de nous attacher au personnage, surtout suite aux injustices dont Arizona a été victime. Mais surtout, cela explique la pression que le médecin met sur les épaules de son résident, Arzona doit tout assimiler rapidement pour prendre la relève et cette spécialité est si peu répandue que cette formation, aussi dure soit-elle, rendra Arizona unique. Cependant, en ce qui concerne la Calzona, peu de développement, très peu, trop peu…

Grey’s Anatomy E6S11 en 4 points – 3 – Une étrange photo de famille

Derek a vraiment de bons côtés, il aime le côté clanique de la famille et souhaite donc réconcilier et rapprocher tout le monde autour d’un bon rôti. Maggie est hésitante mais se laisse convaincre. Richard est également prévenu. Le père et sa fille biologique se rencontrent à l’entrée mais les explications de Richard sont mal reçues par Maggie : Non elle n’avait pas besoin de voir en lui une image paternelle, ses parents adoptifs sont des parents parfaits, mais elle attendait de Richard de l’honnêteté… Maggie s’en va, cela ressemble au final à un vrai dîner de famille avec son lot de drames !

Juste avant le dîner, nous assistons enfin à la réconciliation de Meredith et Derek, qui vivaient une phase tendue depuis le “sacrifice professionnel” de Derek. La scène les présentant sous la douche a tout d’une scène de leurs débuts, lorsque leur aventure se traînait de salles de garde en salles de garde. Alors que l’un des couples mythiques, Callie et Arizona, s’est effondré, le renforcement de ce second couple mythique n’était qu’un juste équilibre sentimental de la série !

Grey’s Anatomy E6S11 en 4 points – 4 – Les vétérans

La victime d’un vol de voiture avec violence aggravée, qui se nomme Melissa, arrive aux urgences. Callie découvre un tatouage indiquant que la jeune fille était partie en Irak pour défendre sa patrie, mais l’insistance de Melissa pour savoir ce qu’est devenue sa voiture mettent les médecins sur la triste voie : Melissa dort dans sa voiture depuis son retour d’Irak.

Owen endosse un rôle quasi-officiel en imposant à la jeune sans-abris d’utiliser l’aide qui lui est proposée, Melissa semble, après de longues tergiversations, se laisser convaincre.

Cette histoire rappelle de nombreux mauvais souvenirs à Jo, qui ayant été orpheline, a également vécu dans sa voiture pendant un moment donné de sa vie. Elle expose à Alex sa peur d’être dépendante de lui, de sa maison, de son lit. S’ils rompent, Jo se retrouvera à nouveau dans une situation précaire. Alex, qui se révèle bien plus doux et psychologue que lors des saisons précédents, rassure sa belle et la ramène “à la maison”. Ce couple, sur lequel nous n’aurions pas parié dans ses débuts, se révèle au final l’un des plus solides de l’hôpital !

Mini point – Bailey et sa santé

Ce qui ne constitue pas véritablement un point de l’épisode mais plutôt un cas ayant une répercussion morale sur l’un des médecins est l’homme qui se présente pour des acidités gastriques et qui, après examen, découvre qu’il a une tumeur. Le patient en question mange trop gras, avec un taux de cholestérol et de triglycéride au plafond, ce qui fait réfléchir Bailey sur sa propre santé et hygiène de vie… Cette histoire aura surtout l’avantage de nous montrer Bailey souffrant d’atroces courbatures après un jogging de 800 mètres… Merci pour la déculpabilisation !

 

Après cet épisode plutôt “pépère”, découvrez la vidéo promo du prochain épisode de Grey’s Anatomy, le 7e de la 11e saison, qui sera diffusé le 13 novembre sur ABC :

Manifestement, le passé d’alcoolique d’Amelie Sheperd la rattrapera dans cet hôpital de Seattle et la jeune fille ne pourra pas compter sur le soutien de son frère :


Voici également un sneak peek du prochain épisode présentant Jo malade avant sa première intervention en solo et sa gaffe risible :

 

 

mm

A propos de 

Bon, je suis blonde et j'aime les séries girly, remplies d’émotion, d’histoires d’amour et de tromperies et autres romances. Mais est-ce que cela fait de moi une fille futile ?

Bon, je suis blonde et j'aime les séries girly, remplies d’émotion, d’histoires d’amour et de tromperies et autres romances. Mais est-ce que cela fait de moi une fille futile ?