Home Comédie Pilote de Ballers – God, Family, Football !

Pilote de Ballers

Partagez ce que vous aimez...

Pilote de Ballers – C’est la semaine des nouveautés estivales de HBO ! Après le retour de True Detective, les deux nouveautés Ballers et The Blink se démarquent par leur orientation comédie. Aujourd’hui, c’est Ballers qui nous intéresse !

Pas besoin d’être un adepte du football américain pour se délecter de cette petite nouveauté. Alors que les amateurs de ce sport seront ravis des références dispersées ça et là, les novices apprécieront tout autant la série en restant fièrement dans leur ignorance sportive (j’avoue m’auto-viser !)

Petits spoilers…

Pilote de Ballers –  Un succès !

Dès les premières minutes du pilote de Ballers, une évidence nous saute aux yeux : Ballers a de la substance. Il ne s’agit pas d’une série improvisée, bâclée… Chaque point semble être travaillé pour tantôt nous faire rire, tantôt nous faire réfléchir, tantôt nous révolter contre le système… Bref, HBO, encore une fois, ne s’est pas planté ! Connaissez-vous ce sentiment qui, lors du visionnage d’un pilote, semble offrir une future promesse : Mon amour prématuré va aller en grandissant au fur et à mesure de la diffusion de la saison. Et bien cela résume bien notre sentiment général. Ballers, c’est aussi une promesse de future addiction.

Lors du pilote de Ballers, nous rencontrons une ancienne star de la NFL (Ligue nationale de football américain), Spencer Strassmore, joué par le sulfureux et massif Dwayne Johnson (The Rock !). Ce dernier retrouve certains de ses vieux copains après la mort de l’un de leurs amis.

En effet, la série débute par la présentation d’un joueur de foot en voiture, accompagné de sa maîtresse, qui, en quelques secondes, avoue son amour, saisit son sexe, le tape dans la figure et lui fait quitter la route. Tous deux meurent rapidement dans un terrible accident de voiture, ce qui permet de planter le décor et de réunir, lors de funérailles, une grande partie du casting.

Pilote de Ballers – Les drames des sportifs de carrière

Un peu comme un membre de boy’s band qui fait des karaokés pour casser sa croûte une fois les abdos fondus, les sportifs de carrière peuvent passer de la pure décadence à… Rien. Cette série a donc comme objectif de montrer les aspects tragiques de la carrière d’un sportif.

Nous apprenons rapidement que la carrière de football de Spencer ne s’est pas terminée sous des fontaines de dollars et qu’il doit travailler pour vivre. Il tente désormais de faciliter le recrutement de ses amis dans la firme de gestion financière dans laquelle il travaille. Mêlant actuels et anciens joueurs, les amis de Spencer empruntent des chemins bien différents tant pendant que après leur carrière dans la NFL.

Les amis en question comprennent notamment Ricky Jerret (John David Washington), pour qui le succès sur le terrain devient un véritable inconvénient. Sexe furtif dans des toilettes d’un bar suivi d’un combat tout aussi sauvage, Ricky, par ses actes immatures et divas se pénalisent et se fait jeter de son équipe. Spencer tente de faire réintégrer son ami et de le convaincre de le laisser gérer ses finances, la série abordera sans aucun doute les frontières délicates entre l’amitié et le business !

Un autre ami du groupe, Charles Greene (Omar Benson Miller), travaille maintenant, après une retraite l’ayant abattu, pour un concessionnaire de Chevrolet. Nous voyons d’anciennes stars dans le rôle de simples êtres humains, devant changer de carrière, de situation financière et… d’état émotionnel. Après les effusions de femmes, d’argent, d’idolâtrie, Charles pose littéralement, sur sa tête, la casquette de la dégringolade sociale.

Malgré la profondeur de cette nouvelle série, nous aurions pu penser que le rire était exclu, en effet, HBO nous demande souvent un peu de temps avant de rire devant ses comédies dramatiques… Mais de nombreux passages prêtaient sincèrement à rire. Par exemple, Rob Corddry est particulièrement bon dans le rôle de Joe, le boss de Spencer. Son côté ridicule assumé vient, sans aucune lourdeur scénaristique, optimiser la série.

En bref, découvrez au plus vite cette petite perle d’une demi-heure qui accompagnera notre été jusqu’au 9 août prochain, avec un total de 8 épisodes.

Et avec seriesblog.tv, découvrez le trailer de la nouvelle série HBO, Ballers, dont le pilote était diffusé le 21 juin dernier et dont le second épisode sera diffusé le 28 juin prochain :

 GOD, FAMILY, FOOTBALL !

(D.ieu, Famille, Football)


mm

A propos de 

Olivia est avec la co-fondatrice du webzine et la maman du site. Folle de PLL, Vampire Diaries, Grey's Anatomy, The Big Bang Theory et surtout Friends, elle EST SeriesBlog.TV.

Olivia est avec la co-fondatrice du webzine et la maman du site. Folle de PLL, Vampire Diaries, Grey's Anatomy, The Big Bang Theory et surtout Friends, elle EST SeriesBlog.TV.