Home Live News Racisme dans les castings des séries TV

0
Kerry Washington et Aziz Ansari parlent du racisme dans les castings des séries TV

Partagez ce que vous aimez...

Ce n’est pas une surprise malheureusement et encore moins une mauvaise blague. Les castings pour les séries TV à Hollywood en 2016 montrent encore les stéréotypes racistes dont souffrent les candidats et les cases dans lesquelles les acteurs doivent entrer pour décrocher un rôle. Voici les témoignages de deux grands noms des séries TV, Kerry Washington de Scandal et Aziz Ansari de Master of None. Racisme dans les castings des séries TV : petite nausée matinale quand tu nous tiens pour les mauvaises raisons.

Racisme dans les castings des séries TV

Kerry Washington et Aziz Ansari parlent du racisme à Hollywood

Kerry Washington et Aziz Ansari parlent du racisme dans les castings des séries TV

Les représentants des minorités visibles à Hollywood souffrent la plupart du temps d’un racisme de bas étage et des stéréotypes autour des personnages qu’ils peuvent incarner. A croire que le président des Etats-Unis n’est pas lui même issu de ces minorités.

Kerry Washington parle du racisme à Hollywood

Kerry Washington parle du racisme dans les castings des séries TV

C’est le cas de la grande Kerry Washington, Olivia Pope dans Scandal qui évoque dans les Variety’s “Actors on Actors” series  son expérience de casting pour deux séries TV dont elle a été éjectée faute d’une identité pas suffisamment “Hood”, autrement dit pas assez racaille.

“Avant ‘Scandal’, j’ai été castée pour deux autres pilotes. Tous deux sont devenus des séries mais j’ai été virée et remplacée. Dans les deux cas, c’est parce qu’ils voulaient que je sois plus ‘girlfriend’, plus ‘racaille’, plus ‘urbaine'”, a déclaré l’actrice américaine qui évoque des retours d’expériences similaires pour certains acteurs gays.

Selon elle, certains de ses amis se disent fatigués “par la ‘gayface’ (NDLR: visage de gay)”. Mais qu’est-ce que la ‘gayface’ ? Toujours selon Kerry Washington, il s’agit “de la version gay de la ‘blackface’, tu dois être efféminé.”

Mais Kerry Washington n’est pas la seule dans cette situation, à en croire les déclarations d’un autre grand nom des séries TV en général et de l’univers netflixien en particulier, à savoir Aziz Ansari de Master of None.

Aziz Ansari de Master of None parle du racisme à Hollywood

Aziz Ansari de Master of None parle du racisme à Hollywood

Selon lui, “ça devrait faire tilt, quand tu vas à une audition et que tu constates que dans la salle d’attente, tout le monde te ressemble. Tu commences alors à te sentir genre ‘donc, je ne suis pas là pour qui je suis’. Je ne suis là que parce qu’ils pensent que je vais correspondre à celui qu’ils veulent que je sois”.

Pour celles et ceux qui lisent l’anglais, voici l’interview de ces deux monstres des séries TV dans Variety.

Kerry Washington, Aziz Ansari on Facing Racial Stereotypes, Creating Their Own Opportunities

Kerry Washington and Aziz Ansari sat down for a chat for Variety and PBS’ “Actors on Actors.” For more “Actors on Actors, click here. This story first appeared in the June 07, 2016 issue of Variety. Kerry Washington: How did you come up with the idea for your show?

Vous allez voir, on a du mal à croire que nous sommes en 2016 et que le président des Etats-Unis est noir.

mm

A propos de 

Bon, je suis blonde et j'aime les séries girly, remplies d’émotion, d’histoires d’amour et de tromperies et autres romances. Mais est-ce que cela fait de moi une fille futile ?

Bon, je suis blonde et j'aime les séries girly, remplies d’émotion, d’histoires d’amour et de tromperies et autres romances. Mais est-ce que cela fait de moi une fille futile ?