Home Drame Scandal S5E17 – Un come-back très gênant

Scandal S5E17

Partagez ce que vous aimez...

Dans Scandal S5E17, une personnalité très dérangeante revient sur le devant de la scène et met en danger toute la Maison Blanche !

ATTENTION SPOILERS !

Scandal S5E17 – Andrew Nichols est de retour…

Scandal S5E17 - Andrew Nichols est de retour

Scandal S5E17 – Andrew Nichols est de retour

Et il a l’intention de faire tomber des têtes !

On savait que Fitz nous faisait une petite crise de la quarantaine (ou de la cinquantaine ?) et qu’il se tapait tout ce qui bouge, et là alerte rouge ! Une de ses conquêtes, Lillian Forrester, semblerait se rendre un peu trop souvent dans un centre médical, où il y aurait beaucoup de gynécologues obstétriciens ! Abby est au bord de la crise cardiaque, mais ouf ! Il se n’agit pas d’un suivi de grossesse…

Mais c’est bien pire ! Il se trouve que cette journaliste rendait visite en catimini à l’ex-amant de Mellie Grant et celui qui a été l’instigateur du kidnapping d’Olivia, Andrew Nichols.

Bon, une petite remise en contexte est exigée pour bien comprendre qui est Andrew et à quel point il est dangereux ! Andrew et Mellie avaient eu une liaison assez passionnée, et elle avait presque envisagé de quitter Fitz pour vivre pleinement leur histoire. Mais Andrew s’était vu offrir le poste de vice-président par Fitz, et il avait choisi sa carrière.

Devenu avide de pouvoir, Andrew avait organisé le kidnapping d’Olivia, sachant que grâce à ça il pouvait faire de Fitz sa marionnette. Et le prix pour récupérer Olivia saine et sauve était de s’engager dans une guerre en West Angola (pays imaginaire, il fallait bien ça pour éviter un vrai incident diplomatique à cause de Shonda Rhimes !). Pour le neutraliser, Huck lui avait planté une aiguille dans le cou qui provoqua un AVC. Du coup, Andrew était devenu un légume, et on n’envisageait pas une possible guérison…

Mais Andrew est de retour ! Il n’a peut-être pas tous ses moyens, ni retrouvé pleinement l’usage de la parole, mais il sait des choses, et il les raconte à Lillian… Aïe aïe, une réunion de crise est organisée d’urgence avec Mellie, Fitz, Olivia, Abby, Cyrus, David et Elizabeth. Que faire d’Andrew ? C’est une tornade qui s’abat sur les futurs candidats républicains, car Andrew connait bien trop de secrets… Comment le neutraliser cette fois ?

La première idée est bien sûr de le tuer, et c’est évidemment Elizabeth qui le suggère (parce que d’entre tous, c’est sûrement elle qui a le moins de scrupules). Et lorsqu’elle émet à demi-mot cette solution, Fitz l’arrête tout de suite et lui dit que non, on ne va pas le tuer, ce à quoi elle répond le plus ingénument du monde « Mais pourquoi ? ». Rien que pour ça on adore Elizabeth ! David, en tant que procureur général ne peut pas participer à une telle discussion !

Olivia et Abby sont aussi contre cette idée, ne voulant pas se rabaisser à ce type de méthodes pour le moins… radicales ! Même si Olivia nourrit une haine sans limite envers cet homme pour l’enfer qu’elle a dû vivre à cause de lui pendant sa captivité…

En effet, le retour d’Andrew fait resurgir de sérieux traumatismes, et Olivia commence à avoir des cauchemars de son kidnapping. Mais comment le faire taire ? Chacun essaie maintenant de limiter les dommages collatéraux. Olivia demande à Huck d’effacer toutes les preuves relatives à l’attaque de West Angola. Mellie de son côté va rendre visite à Andrew pour essayer de l’amadouer, et lui rappelle que lorsqu’ils étaient ensemble, elle voulait tout plaquer et commencer une nouvelle vie avec lui. Mais c’est lui qui avait annulé leurs plans et qui avait décidé de devenir vice-président aux côtés de Fitz. Est-ce que ça va être assez pour convaincre Andrew ? Au cas où, elle en rajoute une couche et lui dit qu’elle tient toujours à lui, et que peut-être que cette guérison est un miracle de Dieu et que la vraie signification de ce miracle est de leur donner une seconde chance… Sortez les violons… Mais Andrew n’est pas dupe ! Donc il n’y a apparemment aucune manière de contrôler Andrew…

Scandal S5E17 - Pope

Scandal S5E17 – Pope

Prochaine étape pour Olivia qui ne sait vraiment plus quoi faire : se tourner vers son père. Après tout, résoudre les problèmes, il sait faire ! Surtout lorsqu’il s’agit de protéger la république ! Elle ne lui demande pas de s’occuper d’Andrew, elle émet juste son plan qui consiste à surveiller Lillian (avec des micros dans son bureau, ça reste donc très soft !). Mais son père lui rappelle qu’il n’y a qu’une seule solution, et Liv sait très bien de quoi il s’agit. Olivia lutte toujours contre cette idée, voulant être celle qui porte le « white hat », mais combien de temps ça va durer ? Ce n’est d’ailleurs pas anodin qu’elle en parle à son père, car elle connait très bien ses méthodes. Etait-ce une manière indirecte de peut-être régler le problème ? Se doutant qu’il allait avec un peu de chance faire le sale boulot ? Ou bien d’obtenir l’ultime confirmation qu’il n’y a pas d’autre solution pour régler le problème que de se débarrasser d’Andrew ?

Huck, à la limite, pourrait être celui qui effectue le sale boulot et Elizabeth l’avait d’ailleurs approché pour qu’il s’en « occupe », mais il avait refusé car Olivia était contre… Sans pour autant le tuer, Huck lui injecte une aiguille dans le cou pour la seconde fois ! Mais là, c’était juste pour l’endormir le temps de le déplacer dans le bunker sous la Maison Blanche. Olivia et Abby lui font croire que sa vie est en danger et qu’il risque d’être tué, et là, réplique magnifique : « Il n’y a qu’un homme qui a essayé de me tuer ici, et c’est lui ! » (montrant Huck). Et Huck répond « je n’ai jamais essayé de vous tuer. Je sais tuer des gens ! ». Ah ça oui en effet, si Huck avait vraiment voulu le tuer, c’est clair qu’il ne serait pas là en ce moment ! J’adore Huck… Le plan d’Abby et Olivia est donc de lui faire croire qu’il est en danger, et qu’elles sont prêtes à le protéger, et bien sûr à le dédommager financièrement. Andrew affirme que ce n’est pas pour l’argent qu’il le fait, mais bon, il a des dettes, donc l’argent serait peut-être un moyen de négocier… Mais Andrew se montre très gourmand… Non seulement il demande 10 millions de dollars, mais en plus il exige que ce soit Olivia qui le représente pendant la publication de son livre. Il dépasse un peu les bornes des limites le Andrew… Combien de temps Olivia va-t-elle tenir ?

Après avoir réussi à réunir la somme, Olivia et Abby essaient de faire signer le contrat de non-divulgation à Andrew, et de le faire appeler Lillian pour annuler toutes ses déclarations. Mais Andrew devient de plus en plus gourmand, et il ne veut plus se contenter de 10 millions, il demande maintenant 20 milliards et une série de demandes incohérentes… Au final, il n’a jamais eu l’intention de coopérer et s’est bien moqué de tout le monde.

A cours d’idée, Abby propose de carrément lui offrir un poste à la Maison Blanche… ils sont vraiment désespérés… Fitz propose aussi de prendre l’entière responsabilité de ce qui est arrivé à Andrew sur ses épaules afin de ne pas éclabousser les autres candidats de son camp. Olivia approuve complètement cette décision et admire son intégrité… Euh, elle prend quelle drogue là, Olivia ? On ne la reconnait pas ! Au final, vu qu’Olivia ne fait rien d’Olivia-esque, Abby est contrainte d’agir seule… Et que lui reste-t-il comme option ? Faire en sorte de faire porter le chapeau à Mellie ! Elle arrive à obtenir d’Andrew que sa version des faits change, et qu’au lieu de parler de West Angola, l’article de Lillian porte sur la relation extra-conjugale de Mellie et Andrew. Elle a peut-être sacrifié Mellie, mais elle a sauvé Fitz et Susan… Au final, elle a fait ce qu’elle devait faire… ce qui est bien ce qu’Olivia lui a toujours appris !

Scandal S5E17 – L’ultime confrontation

Scandal S5E17 - L’ultime confrontation

Scandal S5E17 – L’ultime confrontation

La confrontation ultime a enfin lieu. Olivia et Andrew se retrouvent dans la même pièce pour enfin en découdre. Et ce qu’on sentait monter depuis le début finit par sortir. Toute la rage et la colère d’Olivia finissent enfin par remonter à la surface, et ça se termine… dans un bain de sang ! Go Olivia ! On ne l’aurait jamais cru capable de frapper à mort un homme handicapé à coup de chaises, mais au final, c’était peut-être la meilleure thérapie pour elle afin de réparer ce traumatisme ?

L’annonce de la morte d’Andrew Nichols se fait donc dans toute l’hypocrisie qu’on attend de la Maison Blanche, c’est-à-dire un Fitz éploré sur la perte d’un vrai héros américain, mais surtout d’un ami… Mais bien sûr ! Mellie a réussi à avoir le soutien du Cardinal dont elle avait besoin pour sa campagne, et se sert de la mort d’Andrew pour annoncer ce soutien publiquement (du style « heureusement que le Cardinal me soutient dans cette terrible épreuve »), Elizabeth est Elizabeth, elle est très triste de ce décès et envoie ses prières à sa famille.. Ha ! Tout le monde est soulagé et tout est bien qui finit bien dans le meilleur des mondes !

Finalement, Olivia rentre chez son père, où il l’accueille avec un « Bienvenue à la maison ». Sous-entendu, elle s’est enfin rangée dans le rang, et a compris qu’il n’y avait pas deux mondes différents, le sien où on ne tue personne et on résout tout de manière diplomatique, et celui de son père où les vies sont sacrifiées si besoin est. Elle qui tenait si farouchement à faire cette distinction a fini par comprendre que dans certaines situations, il n’y a pas le choix… C’est donc une phrase si simple mais pourtant porteuse de tellement de signification qui sort de la bouche de Rowan… D’ailleurs, ce qui est marquant dans cet épisode, c’est que quand on voit Olivia chez son père, ou bien la maison de Rowan, il est à chaque fois en train de prendre le petit-déjeuner avec Jake. Ils parlent donc de tuer un homme entre une tartine de confiture et un bol de café et ça semble le plus naturel du monde… Et surtout c’est une image familiale presque idyllique qu’on nous montre. Même si Olivia résiste de toutes ses forces pour ne pas faire partie de cette famille, elle se rend compte qu’elle n’est pas différente de son père, et que cette famille est bien sa famille….

Scandal S5E17 – Marcus commence à s’impatienter…

Scandal S5E17 - Marcus commence à s’impatienter

Scandal S5E17 – Marcus commence à s’impatienter

Cela fait déjà plusieurs épisodes que l’on voit la frustration de Marcus qui n’est jamais mis dans la confidence. Pensant le protéger, l’équipe lui cache toutes les extrémités auxquelles ils ont parfois recours pour régler des problèmes, comme par exemple le fait qu’Andrew n’est pas vraiment mort suite à des complications après une chute, mais qu’il a été tué par Olivia. Et là, Marcus en a sa claque. Il fait son travail, il le fait bien, mais déjà 1) il ne reçoit aucune appréciation sur son travail, et en plus 2) il sent bien qu’il y a toute une vie parallèle dans le bureau à laquelle il n’est pas invité. Il donne donc un ultimatum à l’équipe et veut désormais faire partie à part entière d’OPA.

D’ailleurs, on se pose vraiment la question en tant que téléspectateur. Marcus a un très fort sens de l’intégrité, on ne sait donc pas s’il aurait ce qu’il faut pour être un « gladiateur en costume ». Car au final, il a pris la place d’Harrisson, qui était entièrement dévoué à Olivia… Mais il ne l’a jamais vraiment entièrement remplacé non plus… Olivia va-t-elle accepter de partager avec lui les plus horribles secrets liés à son job ?  

Scandal S5E17 -Dernière bombe de l’épisode

Scandal S5E17 - Alex Vargas

Scandal S5E17 – Alex Vargas

Et la dernière bombe lâchée dans cet épisode revient à Alex Vargas, le frère de Frankie Vargas, le candidat démocrate. Lui et Cyrus se livrent à une guerre sans merci, pendant laquelle Cyrus avait marqué déjà plusieurs points, finissant par éloigner Alex de la campagne de son frère.

Alex a donc décidé de jouer le jeu et se rend au domicile de Cyrus, où il rencontre son mari, et lui annonce que Cyrus est actuellement dans une chambre d’hôtel avec son amant, qui n’est autre que Tom, l’agent du B6-13 qui accomplit tout le sale boulot de Cyrus – et avant ça du père d’Olivia (d’ailleurs, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais Tom gay, j’y crois moyen…) Alex a-t-il trouvé un allié qui l’aidera à faire tomber Cyrus ?

Il est temps de découvrir, avec Seriesblog.tv, la vidéo promo du prochain épisode de Scandal, le 18e de cette 5e saison, qui sera diffusé le 21 avril prochain, après une pause de 2 semaines :


Synopsis officiel : “Alors qu’Olivia n’assume pas la culpabilité de ses actes, elle trouve enfin ce que Jake et Rowan complotent. Mais, sachant que leurs plans sont déjà bien avancés, Olivia est forcée de tenter quelque chose de déchirant pour essayer de les arrêter. Pendant ce temps, dans les flashbacks, nous en apprenons davantage sur le passé de Jake et sur son intégration au B6-13

mm

A propos de 

Suis-je ce que j'écris ? J'ose l'espérer vraiment. Mais en tout cas, je suis une énorme fan de séries TV et plus principalement de séries musicales telles Empire. Je kiffe aussi Quantico et pour le reste, c'est en private que cela se passe.

Suis-je ce que j'écris ? J'ose l'espérer vraiment. Mais en tout cas, je suis une énorme fan de séries TV et plus principalement de séries musicales telles Empire. Je kiffe aussi Quantico et pour le reste, c'est en private que cela se passe.