Home News Séries TV et anti-héros

Séries TV et anti-héros

Partagez ce que vous aimez...

Ils sont insupportables, misogynes, criminels, égoïstes et j’en passe et pourtant ! Les femmes rêvent d’une relation extra-conjugale avec les anti-héros des séries tv alors que les hommes s’identifient à ces personnages peu fréquentables.

Séries TV et anti-héros – la tendance s’est largement confirmée ces dernières années

Lorsque nous parlons de Séries TV et anti-héros, deux séries nous viennent automatiquement en tête : Breaking Bad et Dexter. Deux séries qui se sont terminées à une semaine d’intervalle (j’en sanglote encore) avec cette similitude frappante, l’anti-héro est si attachant…

– Walter White, un monsieur tout le monde qui, avec l’énergie du désespoir, sombre littéralement dans l’illégalité, pour des raisons obscures, on l’aime, on le soutient, on ne lui veut aucun mal…

– Alors que Dexter est un serial killer qui, pour étancher sa soif d’hémoglobine, tue uniquement les méchants… Nous apprenons par la suite que son enfance aux aspects sanglants lui a donné ce vice. Au fur et à mesure des saisons, on s’y attache, on s’identifie pour certains et on tombe amoureux/se pour d’autres… A chaque fois qu’il risque de se faire prendre, nous lui vouons un soutient passablement malsain !

Dans House of Cards, nous en venons à apprécier tout ce que nous exécrons en temps normal : Machiavélisme, hypocrisie, manipulation… Francis Underwood a tout notre soutient pour arriver à ses fins ! Résultat concluant grâce à la performance exceptionnelle de Kevin Spacey ou grâce au scénario bien ficelé ? Un petit mixe il me semble…

Avec le docteur Gregory House, la notion de anti-héro trouve une nouvelle définition ! Son égoïsme est sans limite, il est antipathique, irrespectueux, avec quelques tendances racistes et misogynes, le mec parfait quoi ! Et pourtant, ce personnage brillant reste à jamais gravé dans nos coeurs. Nous lui excusons tout car, car… je sais pas !!!

En ce qui concerne les frères Salvatore de Vampire Diaries, nous tombons d’avantage dans le cliché “méchants garçons que l’amour remet sur le droit chemin” Stephan et Damon ont fait des choses atroces dans le passé, mais notre seul préoccupation est : Qui se tapera Elena dans le prochain épisode ? Comme quoi, on peut assassiner toute une sororité, retrouver son âme et devenir l’idole des jeunes…

Les anti-héros étaient déjà là et appréciés dans les séries plus “anciennes” !

Le “godfather of anti-heros” comme l’appellent les anglophones n’est autre que Tony Soprano ! Dans The Sopranos, nous nous attachons à ce personnage à la fois super fort mais victime de crises de panique, violent mais vouant une affection particulière aux canards… Il veut vivre son rêve américain et utilise tous les moyens, même les plus sales, pour y arriver. Dans les séries TV, Tony Soprano est réellement le Parrain des Anti-héros ! (ça sonne plus joli en anglais…)

Quelques années plus tard,  Joss Whedon s’amuse à nous présenter quelques anti-héros dans Buffy contre les Vampires : Tout d’abord Angel, qui comme les Salvatore a pas été très très sage dans le passé mais qui souffre d’une culpabilité terrible, alors on veut le cajoler et lui dire “c’est pas grave jolis crocs, maintenant t’es gentil alors on t’aime”.

Faith, la seconde tueuse de vampires est piquante et n’aime pas respecter les règles, elle est forte et sure d’elle, mais au final, il s’agit encore une fois d’une petite bête apeurée que nous souhaitons protéger.

Et enfin Spike, le méchant par excellence qui devient par la suite un plan -c’est pas correct d’en parler ici mais vous voyez ce que je veux dire- pour Buffy. Par la suite, il conserve son côté badass mais sauve le monde. Bon.

Et que dire de la maman veuve, dealeuse, avec des principes d’éducation douteux, couchant à tout va qu’est Nancy Botwin dans Weeds ? Et bien nous l’adorons, voilà une femme avec des cojones qui fait plein de bêtises mais c’est pas grave, elle est trop cool…

De nombreux autres anti-héros peuvent faire partie de cette liste (Nucky Thompson de Boardwalk Empire ou encore Sawyer dans Lost, tout le casting de Sons of Anarchy, Hank Moody dans Californication…) prouvant que cette énumération pourrait faire l’oeuvre d’une thèse d’une centaine de pages.

Constat : Nous sommes tous masos et adorons ce qui est mauvais. Punaise.

mm

A propos de 

Bon j'aime les Vampires et autres créatures de la nuit. Tout a débuté avec Entretien avec un Vampire pour continuer avec Vampire Diaries, True Blood. Mais bon je kiffe aussi les Zombies en tout genre. Bref, oui je suis gore.

  • https://seriesblog.tv/series-tv-et-anti-heros-une-tendance-largement-confirmee/ Aline

    c est toutes mes series preferees ! j aime que les anti heros !

  • https://seriesblog.tv/series-tv-et-anti-heros-une-tendance-largement-confirmee/ Estelle Jorin

    On est tous super masoooos !